Fraude par carte de débit

Vous êtes victime de fraude par carte de débit lorsqu'on vole votre carte de débit, l'information qu'elle contient ou votre numéro d'identification personnel (NIP), et qu'on s'en sert pour effectuer des transactions ou des achats non autorisés.

Comment se produit-elle?

Pour qu’il y ait fraude par carte de débit, un voleur a besoin de votre NIP et de la carte de débit ou de l’information qu’elle contient. Si votre carte est volée ou copiée, le voleur doit trouver un moyen d’obtenir votre NIP afin de l’utiliser pour effectuer des transactions ou des achats non autorisés.

De nos jours, de nombreuses institutions financières émettent des cartes conçues selon la technologie des puces. Les nouvelles cartes à puce sont pratiquement impossibles à cloner et sont considérées comme plus sécuritaires que les anciennes cartes qui stockent votre information sur une bande magnétique.

Comment la prévenir

  • Prenez des précautions pour protéger votre NIP chaque fois que vous utilisez votre carte de débit. Couvrez le clavier lorsque vous inscrivez votre NIP chez un commerçant ou à un guichet automatique bancaire.
  • Ne prêtez jamais votre carte de débit et votre NIP.
  • Lorsque vous créez votre NIP, choisissez un numéro qui n’est pas facile à deviner. Vous pourriez être tenu responsable de toute perte subie si vous utilisez votre nom, votre adresse, votre numéro de téléphone, votre date de naissance ou votre numéro d’assurance sociale.
  • Lorsque vous utilisez votre carte, ne la quittez pas des yeux.
  • Vérifiez régulièrement vos relevés de comptes bancaires pour repérer les erreurs ou anomalies qui auraient pu être commises et, le cas échéant, signalez-les immédiatement.

Ce qu’il faut faire si vous êtes victime

Si vous pensez être victime de fraude, prenez les mesures suivantes :

  • Prenez des notes : inscrivez le moment auquel vous avez constaté la fraude et les mesures que vous avez prises, y compris le nom des personnes avec lesquelles vous avez parlé et les dates des communications.
  • Déposez un rapport à la police de votre collectivité.
  • Communiquez avec vos institutions financières et toute autre société (p. ex., une compagnie de téléphone ou un fournisseur de service câble) où vos comptes ont été trafiqués, ou risquent d'être trafiqués.
  • Informez les deux agences d'évaluation du crédit, TransUnion et Equifax, du Canada.
  • Communiquez avec le Centre antifraude du Canada​,  un centre d'appels antifraude national, par téléphone au 1‑888‑495‑8501, ou par courriel à l'adresse info@antifraudcentre.ca.
  • Connaissez vos droits et responsabilités.

Le Code de pratique canadien des services de cartes de débit énonce les pratiques des institutions financières et les responsabilités des consommateurs et des institutions financières concernant les cartes de débit.

Pour en savoir plus sur la façon dont se produit la fraude par carte de débit, la façon de vous protéger et ce qu'il faut faire si vous êtes victime, consultez la fiche-conseil « Protégez-vous contre la fraude par carte de débit ».