Coûts d’un déménagement

Avant de préparer votre budget pour le déménagement, tenez compte de tous les coûts qu’entraîne un déménagement dans votre propre logement, qui s’ajoutent au loyer ou à l’hypothèque. Les dépenses se répartissent généralement en trois catégories :

Cette section traite surtout des dépenses qui incombent au locataire, mais une bonne partie d’entre elles s’appliquent également au propriétaire. Pour limiter les coûts et pour respecter votre budget, vous voudrez peut-être envisager de partager un logement avec une autre personne, en quelque sorte d’avoir un colocataire.

Ce que vous devez savoir à propos des dépôts

Loyer

Lorsque vous devenez locataire, habituellement, on vous demande de payer le loyer du premier mois et celui du dernier mois (ce qui revient à payer deux fois le montant du loyer).

Dépôt de garantie

On vous demandera peut-être aussi de verser un dépôt de garantie pour couvrir les dommages qui pourraient être causés au logement locatif. Le dépôt vous est généralement remis lorsque vous déménagez, à condition que vous ayez respecté vos obligations à titre de locataire et que vous laissiez le logement dans le même état que lorsque vous y avez emménagé.

Conseil

Pour éviter d'avoir à débourser plus tard, assurez-vous de prendre note minutieusement de l'état du logement et de le photographier avant d'y emménager. Notez tout ce qui retient votre attention et discutez-en avec le locateur avant de signer le bail et d’emménager. Pour obtenir de plus amples renseignements sur les points à examiner lors d'une inspection, visitez le site Web de la Société canadienne d'hypothèques et de logement (SCHL).

Services publics

Si vous ouvrez un nouveau compte avec une société de services publics, une entreprise de câblodistribution, un fournisseur d’accès Internet ou une compagnie de téléphone, vous devrez peut-être débourser des frais d’établissement de compte et verser un dépôt de garantie. Habituellement, ce dépôt vous est remis après un certain temps dans la mesure où vous avez payé vos factures à l’échéance et que vous ne devez pas d’argent.

En quoi consistent les dépenses initiales?

Qu’il s’agisse ou non de votre premier logement, un déménagement occasionne toujours des dépenses initiales. Lorsque vous établissez votre budget, vous devez tenir compte de divers facteurs et frais, dont ceux-ci :

  • les frais de déménagement — par exemple, le coût de la location d’un camion ou d’un service de déménageurs, de la pizza pour nourrir les amis qui vous donnent un coup de main, des boîtes et d’autres articles pour le déménagement, l’absence du travail;
  • les frais d’installation  — meubles, vaisselle, ustensiles de cuisine et petits appareils ménagers, literie, serviettes, articles de nettoyage;
  • les frais juridiques — selon le type de contrat que vous devez signer, le recours à un avocat pourrait s’imposer;
  • les frais d’établissement de nouveaux comptes  —  les sociétés de services publics et autres pourraient imposer des frais initiaux non remboursables pour établir un nouveau compte.

Outil pour suivre vos dépenses initiales

Utilisez la Grille des dépenses initiales pour évaluer les frais ponctuels que vous devrez débourser pour votre déménagement.

Conseil

Pour réduire vos coûts initiaux au minimum, essayez de restreindre les dépenses que vous devez faire pour vous installer. Soyez à l'affût des soldes, achetez des articles d'occasion ou obtenez ce dont vous avez besoin auprès de vos amis ou de votre famille. Une autre méthode consiste à utiliser les choses que vous avez déjà et à les remplacer progressivement, ce qui vous permet d’étaler vos dépenses.

 

 

 

 

 

 

En quoi consistent les dépenses courantes?

Que vous soyez locataire ou propriétaire, vous aurez probablement des dépenses courantes qui viendront s’ajouter à votre loyer ou paiement hypothécaire. Et selon le type de bail que vous signez, vous pourrez devoir payer pour ce qui suit :

  • assurance  — que vous soyez locataire ou propriétaire vous devriez toujours avoir :
    • une assurance qui couvre vos biens personnels, en cas de dommage, d’incendie ou de vol;
    • une assurance de responsabilité civile pour couvrir les coûts occasionnés par des dommages que vous pouvez causer accidentellement à la propriété de votre locateur ou de vos voisins, ou pour vous protéger au cas où quelqu’un se blesserait sur votre propriété et déciderait de vous poursuivre;
  • stationnement;
  • services publics, câble, Internet, téléphone (résidentiel et cellulaire);
  • buanderie;
  • taxes foncières (pour les propriétaires);
  • frais de copropriété;
  • entretien — si vous êtes propriétaire, habituellement vous assumez les frais d’entretien; si vous êtes locataire, vous pourriez devoir payer certains frais d’entretien comme la tonte de la pelouse et le déneigement.

Outil pour suivre vos dépenses courantes

La Grille des dépenses courantes vous aidera à suivre de près les dépenses régulières auxquelles vous ne pouvez pas échapper.

Conseil

En général, le loyer ou le paiement hypothécaire et les autres dépenses liées au logement ne devraient pas dépasser 40 p. 100 de votre salaire net. Par exemple, si vous avez un salaire net de 3 000 $ par mois, vos coûts liés au logement ne devraient pas être supérieurs à 1 200 $ par mois.

Vivre seul ou partager un logement

Il peut coûter cher d’habiter seul. Partager un logement avec une personne (ou plusieurs) peut être une façon de réduire vos dépenses de subsistance globales, car le loyer, les services publics ainsi que d’autres dépenses liées au logement sont partagés.

Lorsque vous décidez d’avoir votre propre logement, il peut être amusant de trouver la bonne personne avec laquelle partager un logement et d’établir vos conditions de cohabitation, mais ce genre d’arrangement peut aussi présenter son lot de tracas. Prenez note de ce que vous recherchez dans la personne avec laquelle vous pourriez partager un logement pour vous aider à savoir si une telle personne serait un bon colocataire. Par exemple, si vous êtes étudiant et que vous suivez des cours durant la journée pour pouvoir travailler le soir, vous voudrez peut-être vivre avec quelqu’un qui a un emploi du temps semblable au vôtre.

  • Si vous décidez de partager un logement avec une ou plusieurs personnes, commencez par établir un genre d’entente décrivant vos conditions de cohabitation ainsi que les responsabilités de chaque personne. Par exemple, réfléchissez à la question de savoir comment le loyer et les autres coûts seront partagés, et comment la responsabilité du ménage sera répartie.
  • Même si vous avez préparé une entente sur vos conditions de cohabitation, assurez-vous de bien comprendre vos droits et responsabilités. Si c’est votre nom qui figure sur le bail ou sur le relevé de compte des services publics ou autres, mais que c’est votre colocataire qui est chargé d’effectuer les paiements, c’est vous qui serez tenu responsable en cas de paiement omis ou en retard. Ce genre de situation pourrait avoir des répercussions néfastes sur votre pointage de crédit, et l’information pourrait être versée dans votre dossier de crédit et y rester pendant plusieurs années.
Page suivante : Quitter le nid familial — Avez-vous les moyens de déménager?

Ressources connexes